Tout d'abord, bonjour à toutes celles qui vont prendre le temps de lire les longues lignes qui vont suivre. Je ne sais pas vraiment par où commencer, si ce n'est que j'ai eu envie d'écrire quelque chose qui n'est pas directement en lien avec le monde de la beauté.

Mon blog est ouvert depuis 9 mois et c'est la première fois que je publie un article aussi personnel. Car, oui, on va parler de moi, mais pas de "moi" la blogueuse débutante, mais de la personne que je suis aujourd'hui. J'ai envie que celles qui prennent le temps de me lire, celles qui me laissent des commentaires, celles qui cliquent sur le petit cœur rose et blanc à côté de chacun de mes articles, apprennent à mieux me connaître.

 

- Mon signe particulier -

 

Ce qui frappe les gens dès que l'on me rencontre pour la première fois, c'est ma petite taille. Je mesure 1m49, même pas 1m50, 1m49 ! J'ai 25 ans et tout le monde me donne 10 ans de moins. Beaucoup de femmes seraient heureuses qu'on leur donne moins que leur âge réel, mais pas moi. Moi, ça me met en colère et ça me blesse, on ne s'adresse pas à moi comme à une adulte, mais plutôt comme à une ado. On me donne 16 ans, mais pas plus. Imaginez l'étonnement des gens quand je leur donne mon véritable âge ! Souvent on ne me croit pas, souvent je suis obligée de sortir ma carte d'identité pour acheter une simple bouteille de vin, souvent on hésite avant de me servir un mojito et, quand je dois voyager, les douaniers me disent gentiment qu'en tant que mineure, je dois être accompagnée...

 

 

- Je suis "discrète et réservée", pour ne pas dire "introvertie"-

 

On oppose toujours deux types de personnalités, il y aurait les extravertis d'un côté et les introvertis de l'autre. On me l'a suffisamment dit et redit, moi, je suis de celles qui sont discrètes. J'ai toujours eu cette fâcheuse impression que ce n'était pas bien d'être introvertie. Mes parents, mes profs, mes collègues de fac, mes collègues de stages, les proches de mes proches... tout le monde m'a déjà dit au moins une fois : "Tu ne parles pas beaucoup..."

Alors j'ai essayé de changer, j'ai essayé de parler davantage, d'être moins sur la réserve, mais ça n'a rien changé dans le regard des autres... Alors j'ai décidé de m'accepter comme j'étais et de porter davantage attention au moment présent, qu'à ce que les autres pourraient penser du fait que je sois "introvertie". 

Et puis j'ai réalisé que ceux qui parlaient le plus en société, n'avaient parfois rien de solide derrière. J'ai compris que quand on parle peu en société, c'est qu'on ne souhaite pas parler pour ne rien dire. J'ai remarqué que je ne parle pas en temps normal, mais quand j'ai choisi de prendre la parole, on m'écoute, car cela signifie que j'ai quelque chose d'important à dire... 

Non, les introvertis ne sont pas faibles, les introvertis ont un pouvoir magique, celui d'être entendu et écouter, quand ils ont choisi de l'être.

J'apprivoise encore cette caractéristique que certains qualifieraient de défaut. Le monde d'aujourd'hui semble être conditionné pour les personnes extraverties, alors ce n'est pas facile, on passe vite pour un ovni mais...

J'ai remarqué récemment que dans ma famille je n'étais pas la seule et j'ai remarqué également que ces autres personnes introverties avaient, comme moi "un jardin secret", "une passion dévorante", "un talent pour quelque chose". La personne la plus calme que je connais s'est mise à la batterie et c'est devenu son moyen d'expression détourné. Une autre s'est plongée dans un mode de vie spirituel et associatif et est devenu quelqu'un d'important au sein de son cercle. Moi, j'ai mon blog, j'ai ma passion pour le maquillage et le chant. Je dévoile une partie de moi sur la toile, à la vue de pleins d'inconnus et si vous me mettez au karaoké dans un bar bondé et je me lance sur scène sans problème ! Quel paradoxe...

 

 

 

 

- Mon aventure de blogueuse -

 

J'ai hésité maintes et maintes fois avant d'ouvrir mon blog. J'avais peur de me lancer dans ce grand bain débordant de milliers de blogueuses, toutes plus talentueuses les unes que les autres. Mais l'envie a été plus forte et je ne regrette pas du tout ! Au contraire, c'est une très belle aventure ! A travers mon blog, j'ai trouvé mon cocon, l'endroit ou je m'exprime et dans lequel je me sens bien. Cela reste un jardin secret car la plupart de mes proches ne connaissent pas l'existence de ce blog et je préfère que ce soit comme ça pour le moment.

Mon aventure n'en est qu'à son début et je trace mon chemin. Je sors de ma zone de confort. Au départ, je ne voulais pas montrer mon visage, au départ j'avais toujours une appréhension à aborder d'autres blogueuses, car je ne me sentais pas encore "légitime" dans le milieu. Mais aujourd'hui, cela commence à changer et j'ai envie de créer des liens avec d'autres blogueuses, celles qui échangent souvent avec moi à travers mes articles.

J'aimerais prolonger l'aventure, qu'elle ne soit plus seulement virtuelle mais devienne concrète et réelle. Je suis de celles qui aiment tisser des liens dans la vraie vie. Je ne veux pas créer de profil Facebook perso, mais je réfléchis depuis quelques temps à en créer un pour le blog, car cela me permettrait d'échanger davantage avec celles que je lis et qui me lisent. A travers cet article particulier, je fais un premier pas vers vous...

 

J'ai décidé de vous donner mon vrai prénom, car tout le monde m'appelle Lily dans la vie, mais ce n'est pas mon prénom. Je m'appelle Aurélie, j'ai 25 ans, je mesure 1m49 et je suis blogueuse beauté depuis 9 mois. Pour vous, mes amies de la blogosphère, ce sera Lily, du blog Makeup Madness.

 

Merci à celles qui seront arrivées au terme de l'article, qui est très long, je m'en excuse...

 

Bises à vous toutes,

 

Lily.